Johannesburg - Afrique

Hippo Water Roller : une solution intelligente pour le transport de l’eau

  • |
  • |
  • |

Voici une initiative qui a littéralement réinventé la roue. Tout a commencé en Afrique du Sud il y’a de ça plusieurs années, quand les deux designers Pettie Petzer et Johan Jonker ont eu l’idée de concevoir une solution pour aider les femmes dans leur corvée d’eau. Au lieu de porter une vingtaine de litres par trajet et multiplier les allers-retours, l’idée était d’inventer un moyen de transport capable de transporter plus avec moins d’efforts.

Un moyen simple et robuste

Les efforts des deux designers aboutissent à la réalisation d’une « brouette » où la roue est en même temps le conteneur. Grâce à cette idée ingénieuse, l’Hippo Water Roller constitue un vrai moyen pour améliorer les conditions de transport de l’eau. Fabriqué sans colle ni soudure, le conteneur en plastique recyclable est robuste et hygiénique.

Un prix intéressant

Si le prix au départ se situe entre 125 et 298 dollars, l’équipe du projet assure que sur 5 à 7 ans, le coût revient à quelque 4 dollars par an et par personne pour une famille de 7 personnes. Le prix s’explique notamment par la qualité des matériaux utilisés, et aussi par la durée nécessaire pour la production : pas moins d’une heure complète pour fabriquer une seule unité.

Une solution vraiment pratique

L’autre avantage de l’Hippo Water Roller est qu’il peut contenir jusqu’à 90 litres d’eau. Alors que la méthode traditionnelle de portage poussait les femmes à transporter jusqu’à 20 litres d’eau par trajet, l’Hippo Water Roller permet de transporter beaucoup plus avec un effort ressenti équivalant à 10 litres seulement. D’un autre côté, tout a été prévu pour garantir la possibilité de rouler même sur les terrains accidentés. Le conteneur fabriqué en une seule pièce dispose d’une épaisseur importante qui le rend résistant aux trajets caillouteux.
Sur le site de l’initiative, il est possible d’acheter un Hippo Water Roller et de le faire livrer dans un pays africain. Le recours à ce moyen de transport se fait de plus en plus, mais une grande partie des femmes concernées par cette solution ne la connaissent pas encore. Vivement que la roue tourne !

ÉQUIPE

Pettie Petzer

Designer

Grant Gipps

Technicien

COORDONNÉES

PO Box 170, Fourways, 2055

Johannesburg,

Afrique du Sud

https://www.hipporoller.org

FACTS

Le manque d’infrastructures d’accès à l’eau est aussi un enjeu économique et social pour les femmes et les filles. En effet, c’est à elles qu’incombe en général la corvée de l’eau, les obligeant à parcourir de longues distances. Pour se rendre à pied à la source d’eau la plus proche de leur domicile, elles parcourent souvent plus de 8 kilomètres, chaque jour. Cette tâche quotidienne limite l’accès des jeunes filles à l’éducation et réduit les opportunités économiques des femmes, puisque ces heures passées à la corvée de l’eau se font au détriment d’heures qu’elles pourraient passer sur les bancs de l’école ou à développer une activité génératrice de revenus.

 

Source : AMREF International

 

LE MAROC EN ACTION

Dans le projet d’approvisionnement en eau et d’assainissement en milieu rural en cours au Maroc (ex. 2006-2015), la Banque internationale pour la reconstruction et le développement soutient le programme du gouvernement pour accroître l’accès durable à un approvisionnement en eau potable dans les zones rurales, tout en veillant à l’amélioration de la gestion des eaux usées et des pratiques hygiéniques. Fin 2013, 171 000 personnes dans les zones concernées par le projet jouissent d’un approvisionnement en eau potable grâce à 1 025 bornes d’alimentation en eau, dont 87 % sont exploitées et entretenues par des opérateurs locaux sous contrat. Plus de 90 % des villages apportent déjà une contribution financière au projet pour la production et le transport de l’eau, et un nombre croissant de ménages bénéficie désormais d’une eau de qualité satisfaisante dans les installations de stockage domestiques.

 

Source : banquemondiale.org

 

Morocco
Maroc
16/01/2017
Empowering Women in Atlas : Autonomiser les femmes en protégeant la nature

Dans le Moyen Atlas, les conditions de vie des populations rurales sont souvent très difficiles. À cause de cette rudesse, les femmes et les enfants qui vivent dans ces contré...

Morocco
Afrique
23/12/2016
La voûte nubienne pour le droit à un habitat durable

Face à la déforestation et à l’avancée de la désertification, un très grand nombre d’habitants des régions sahéliennes se retrouvent dans l’incapacité de renouveler leurs toit...

Morocco
International
16/12/2016
Une initiative turque pour sensibiliser les administrations locales

Les élus et administrations territoriales sont des acteurs clés dans la transition vers de nouveaux modes de vie plus durables. C’est la conviction de la très active fondation...

Morocco
Maroc
14/12/2016
Casablanca : une friche à Sidi Moumen devient un jardin-école

C’est l’histoire de la transformation d’un terrain vague à Casablanca. Le site de 2500m² est situé entre le centre social Oum Keltoum et le complexe culturel El Ghali du quart...