Guingamp - International

Jouer pour déjouer le risque de pénurie d’eau dans l’avenir

  • |
  • |
  • |

Depuis le 28 juillet 2010, l’Assemblée Générale de l’ONU a reconnu l’accès à l’eau portable et à l’assainissement comme un droit humain. C’est dire toute l’importance que revêt cette ressource naturelle si indispensable dans la vie des 7,35 milliards d’humains à travers le monde. Seulement, le gap entre la demande et l’offre disponible en eau douce s’avère important dans de nombreux pays en risque de stress hydrique.

Avec ses 170 milliards de mètres cubes par an (environ 2 800 mètres cubes d’eau par habitant et par an), la France est globalement excédentaire en eau. Pourtant, certaines régions de l’Hexagone risquent d’être confrontées à des réalités moins rassurantes dans l’avenir. Pour ne citer qu’un exemple, la capacité de stockage souterrain en Bretagne est limitée en raison de la proximité du socle granitique. Ce qui contribue à la vulnérabilité des eaux de surface aux effluents d’élevage, et complique ainsi leur traitement pour les rendre potables.

30 ans dans l’économie de l’eau : 

Fondée en 1969 par des pêcheurs de saumon et des naturalistes, l’action et la réflexion de l’Association Eaux et Rivières de Bretagne concernent l’ensemble des problèmes de gestion et de protection de l’eau et des milieux naturels de la source à la mer. Au cours de trois décennies, l’association bretonne est devenue une référence incontournable dans la région grâce aux solutions mises en place par ses experts.

L’enjeu de l’éducation à l’économie de l’eau :

De part sa vocation de sensibilisation, GASPIDO propose un ensemble d’outils pour mettre en place des actions concrètes afin de réaliser des économies d’eau à l’école, dans les bâtiments publics ou à la maison. Développée par les soins de l’Association Eaux et Rivières de Bretagne, cette malle pédagogique recourt au jeu, aux défis, aux éléments de connaissances, et aux épreuves techniques en permettant une manipulation et une utilisation d’un véritable matériel de plomberie.

Participative, pratique et innovante, la pédagogie de Gaspido repose sur l’acquisition de savoirs, savoir- être et de savoir-faire, le tout dans un souci de maintien des conditions d’hygiène et de confort. En outre, la solution permet de présenter du matériel économe en eau et de travailler sur les nouveaux comportements à développer.

Comment utiliser Gaspido ?

GASPIDO se présente sous la forme d’un jeu de l’oie dont l’objet est de gérer au mieux sa ressource en eau malgré les aléas rencontrés par les joueurs ou les équipes. Au fur et à mesure de l’avancée des pions sur le circuit, les joueurs vont devoir répondre à des questions, résoudre des problèmes techniques (avec du véritable matériel de plomberie), remporter des défis, etc.

En fonction de leurs attitudes et réponses, ils vont gagner ou perdre des quantités d’eau. L’équipe gagnante sera celle qui, à l’issue du jeu, aura su préserver au maximum sa ressource en eau. GASPIDO a été conçu pour être utilisé aussi bien sur une période courte (une demi-journée) que sur un programme long (trois jours, une semaine ou sur l’année).
Il faut dire que les idées et les eaux ne coulent pas d’une même source. Pourtant, une idée innovante a l’avantage d’être reconduite dans d’autres pays en besoin sans recourir à des ressources financières, humaines et techniques hors normes. Et maintenant, vous le savez !

ÉQUIPE

Béatrice DUPONT

Secrétaire Générale

Dominique AVELANGE

Président

Marie-Catherine LE COCQ

Vice-présidente

COORDONNÉES

Eaux & Rivières de Bretagne - 7, place du Champ au Roy

Guingamp,

France

Tel : 332-962-13877

crir@eau-et-rivieres.asso.fr

www.eau-et-rivieres.asso.fr

FACTS

Il est urgent de changer « radicalement » la façon de l’utiliser et de la partager, prévient l’Organisation des Nations unies (ONU) dans son rapport annuel 2015 sur l’’eau. Sinon, au rythme actuel, « le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40 % » dès 2030.

 

 

Source : www.lemonde.fr

LE MAROC EN ACTION

Le Maroc s'est engagé depuis longtemps dans une politique dynamique pour doter le pays d’une importante infrastructure hydraulique, améliorer l’accès à l’eau potable, satisfaire les besoins des industries et du tourisme et le développement de l’irrigation à grande échelle.

 

Cette politique a permis de doter le pays d’une importante infrastructure hydraulique constituée de 139 grands barrages, totalisant une capacité de près de 17.6 Milliards de m3 et de plusieurs milliers de forages et de puits captant les eaux souterraines.

 

 

 

Source : www.water.gov.ma

Morocco
International
14/11/2016
« 1 déchet par jour » : l’initiative marseillaise pour une ville plus propre

Baissez-vous, ramassez au moins un déchet, jetez-le dans la bonne poubelle, photographiez-vous et postez cette belle action ! Répétez le geste chaque jour ! C’est la consigne ...

Morocco
International
19/10/2016
1001fontaines : pour une eau accessible et saine

Au niveau mondial, plus de 800 millions de personnes en milieu rural n’ont pas accès à une eau potable saine. Cette situation constitue l’une des premières causes de mal...

Morocco
International
22/09/2016
Inde : des plantes pour purifier l’air en intérieur

En Inde, la pollution atmosphérique a atteint des niveaux très inquiétants. Même l’air à l’intérieur des bâtiments est souvent chargé de particules polluantes. Sans des soluti...

Morocco
International
04/08/2016
Elle dit stop au gaspillage alimentaire

Elle, c’est une application mobile géolocalisée permettant de réussir deux opérations d’un seul coup. Consommer moins cher et faire un geste pour la planète. Baptisée Optimiam...