Ganges - Afrique

La voûte nubienne pour le droit à un habitat durable

  • |
  • |
  • |

Face à la déforestation et à l’avancée de la désertification, un très grand nombre d’habitants des régions sahéliennes se retrouvent dans l’incapacité de renouveler leurs toitures en bois. Se rabattant sur des solutions onéreuses et parfois dangereuses, les habitants sont piégés dans un cercle vicieux qui les maintient dans l’inconfort et la précarité.
Ce constat a poussé à l’émergence de « la voûte nubienne ». En 2000, après deux ans de recherches techniques, un maçon français, Thomas Granier, et un cultivateur burkinabé, Séri Youlou fondent « l’Association la Voûte Nubienne » (AVN). Lancée dans plusieurs pays sahéliens, cette initiative apporte une solution à la problématique. C’est dans une technique ancestrale de construction en terre que « la voute nubienne » a puisé son potentiel…

Un toit écologique

Le concept technique « voûte Nubienne » permet la réalisation de maisons solides, durables, offrant un niveau très correct de confort, tout en étant adaptées aux économies locales. Cette alternative répond à la problématique de l’habitat en Afrique et aux besoins de progrès sociétaux des populations des régions subsahariennes. Alors que les habitants achetaient de la tôle importée pour remplacer le bois, la voûte nubienne leur permet d’obtenir un bien meilleur résultat avec moins de moyens tout en générant des retombées sociales positives.

Renforcement des économies et savoir-faire locaux

Une voute nubienne est mieux adaptée qu’une toiture en tôle. Mieux encore : elle est faite à l’aide de matériaux et d’artisans locaux. C’est donc une technique qui bénéficie aussi aux artisans puisqu’elle leur permet de vivre grâce à ce savoir-faire et au marché nouveau qui lui est associé.
Pour compléter sa démarche, l’association œuvre pour la vulgariser et ainsi la généraliser. Après une première étape où plusieurs maçons ont bénéficié de formation pour maitriser la technique, l’association voûte nubienne compte transmettre le savoir-faire à d’autres artisans via des maçons VN indépendants et leurs apprentis. La voûte nubienne se positionne donc comme une technique de développement durable, tout en ayant l’énorme avantage d’être également socialement équitable.

ÉQUIPE

Thomas GRANIER

Co-Fondateur

Seri Youlou

Co-fondateur

Chloé Adloff

Responsable de la communication

COORDONNÉES

Ganges,

Burkina Faso

FACTS

Une enquête menée par l'African Population and Health Research Center en 2002 montre d'ailleurs que « (...) les habitants pauvres en Afrique expriment leurs besoins les plus importants dans l'ordre de priorité suivant : 1) absence de travail, 2) précarité de l'habitat et 3) accès à l'eau ». D'après des rapports de l'ONU-habitat et du World Resources Institute publiés en 2006, on estime que plus de 70% de la population sahélienne vit dans des conditions d'habitat indécentes. La désertification et la pression démographique font progressivement disparaître le bois et la paille utilisés par les populations pour construire leurs toitures traditionnelles. Pour se loger, les familles n'ont ainsi d'autre choix que de puiser dans leurs faibles budgets de santé, d'alimentation et d'éducation pour s'acheter des toits en tôles importées et donc très chères. Peu à peu, les paysages sahéliens sont recouverts de ces toitures de tôles fragiles et inconfortables.

 
Source : http://www.lavoutenubienne.org/fr/la-probl%C3%A9matique

LE MAROC EN ACTION

Fort de l'expérience de son Green Energy Park, opérationnel depuis quelques mois, au Maroc l’Institut de recherche en énergies renouvelables et énergies nouvelles (Iresen) prévoit de lancer la construction à Ben Guerir d'un "Green Building Park" (…)."Il s’agira d’un bâtiment passif et autonome comprenant quatre laboratoires de recherche pour étudier la construction écologique dans le contexte marocain".

 

Source : http://www.usinenouvelle.com/article/maroc-avec-le-green-building-park-un-centre-pilote-pour-l-eco-construction-pres-de-marrakech.N438272

Morocco
Maroc
16/01/2017
Empowering Women in Atlas : Autonomiser les femmes en protégeant la nature

Dans le Moyen Atlas, les conditions de vie des populations rurales sont souvent très difficiles. À cause de cette rudesse, les femmes et les enfants qui vivent dans ces contré...

Morocco
International
16/12/2016
Une initiative turque pour sensibiliser les administrations locales

Les élus et administrations territoriales sont des acteurs clés dans la transition vers de nouveaux modes de vie plus durables. C’est la conviction de la très active fondation...

Morocco
Maroc
14/12/2016
Casablanca : une friche à Sidi Moumen devient un jardin-école

C’est l’histoire de la transformation d’un terrain vague à Casablanca. Le site de 2500m² est situé entre le centre social Oum Keltoum et le complexe culturel El Ghali du quart...

Morocco
Afrique
13/12/2016
Jura-Afrique Bénin : écouter pour mieux sensibiliser

Les activités de l’ONG Jura-Afrique sont localisées au nord du Bénin dans les départements de l’Atacora et le Donga. Jura-Afrique Bénin porte une initiative pour l’implantatio...