Split - International

Le développement durable à la sauce croate

  • |
  • |
  • |

Sunce: la naissance :

Sunce, terme serbo-croate désignant le « soleil », a vu le jour en 1998 grâce à un groupe d’intellectuels de la ville de Split, convaincus de la nécessité d’un organisme indépendant et expert pouvant offrir des solutions aux problèmes environnementaux et de la nature. Aujourd’hui, l’association est présente à l’échelle nationale et internationale comme l’une des organisations de référence pour la protection de la nature et de l’environnement en Croatie.

Depuis sa création, Sunce s’est engagée à protéger les intérêts et le droit du public à un environnement sain, et à créer des solutions pour la conservation et l’utilisation rationnelle des ressources naturelles pour le bénéfice de tous les citoyens. D’ailleurs, l’association croate est reconnue partenaire pour les citoyens, les institutions étatiques, et la communauté scientifique dans la protection de la nature et de l’environnement et la promotion du développement durable au niveau local, national et international.

Sunce: 18 ans plus tard :

Le 1er Janvier 2016 marque le commencement d’un nouveau projet Students Learn Citizenship – Service-Learning for Nature Conservation and Environmental Protection. Sur une durée de 2 ans, cette initiative est financée par la Deutsche Bundesstiftung Umwelt (Fondation fédérale allemande pour l’Environnement), l’une des plus grandes fondations à promouvoir les projets environnementaux innovants. L’objectif principal de ce projet est de soutenir l’engagement civique et de sensibiliser le public en mettant l’accent sur la protection de l’environnement. Pour réussir une telle mission, Sunce peut s’appuyer également sur : la Faculté des Sciences Humaines et Sociales, la Faculté de Chimie et de la Technologie, la Faculté des Sciences Économiques, le Département des Sciences de la Mer (toutes sous l’égide de l’Université de Split).

Zoom sur l’initiative croate :

Le projet regroupe des objectifs spécifiques comme : l’éducation et l’autonomisation des jeunes pour une participation active à la citoyenneté et à la mobilisation du volontariat dans le domaine environnemental (sur la gestion durable des déchets et des questions de tourisme durable grâce à un service-learning), l’encouragement et l’amélioration de la participation des jeunes dans la recherche dans les activités de sensibilisation éducative et publique liées au tourisme durable et aux questions de gestion durable des déchets, et enfin, la sensibilisation à l’importance de la gestion durable des déchets et du tourisme durable pendant les journées de célébration de l’environnement et la présentation publique en coopération avec les médias.

Pour atteindre l’ensemble des objectifs susmentionnés, le projet prévoit plusieurs activités et méthodes de soutien. Les environnementalistes croates l’ont sans doute compris : Il n’y a pas de développement durable sans recherche académique et sans une réelle participation des jeunes à la réflexion sur les défis environnementaux au quotidien

ÉQUIPE

Gabrijela Medunić-Orlić

Directrice excécutive

Milena Šijan

Chef de projet

Zrinka Jakl

Responsable du Programme Nature Conservation

COORDONNÉES

Obala hrvatskog narodnog preporoda 7, HR-21000

Split,

Croatie

Tel : 385-213-60779

info@sunce-st.org

sunce-st.org/?lang=en

FACTS

Au Sommet sur le développement durable le 25 septembre 2015, les États membres de l'ONU ont adopté un nouveau programme de développement durable, comprenant un ensemble de 17 objectifs mondiaux pour mettre fin à la pauvreté, à la lutte contre les inégalités et l'injustice, et pour faire face au changement climatique d'ici à 2030.

 

Le nouveau programme se base sur les 8 objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) adoptés en l’an 2000.

 

 

 

Source : www.undp.org

LE MAROC EN ACTION

Conformément à ses engagements au niveau international dans le cadre des sommets de la Terre de Rio de Janeiro (1992) et de Johannesburg (2002) et des conventions pertinentes, le Maroc a mis en place les fondements visant à instaurer le développement durable dans le pays à travers plusieurs réformes politiques, institutionnels, juridiques et socio-économiques.

 

 

Source : www.environnement.gov.ma

Morocco
International
16/12/2016
Une initiative turque pour sensibiliser les administrations locales

Les élus et administrations territoriales sont des acteurs clés dans la transition vers de nouveaux modes de vie plus durables. C’est la conviction de la très active fondation...

Morocco
International
19/10/2016
1001fontaines : pour une eau accessible et saine

Au niveau mondial, plus de 800 millions de personnes en milieu rural n’ont pas accès à une eau potable saine. Cette situation constitue l’une des premières causes de mal...

Morocco
International
10/08/2016
Tadjikistan : «Petite terre» s’engage pour les énergies vertes

Ils ne sont pas nombreux, sauf qu’ils connaissent les problématiques et proposent « leurs » solutions. À la « Petite terre », on a un avis pour chaque thématique qui touche à ...

Morocco
International
04/07/2016
La semaine des déménagements : une initiative écoresponsable unique dans le monde

Du 25 juin au 3 juillet, la ville de Montréal organise la Semaine des déménagements. Derrière cette initiative éco-responsable, le Regroupement des éco-quartiers (REQ) et ses ...