Marrakech - Maroc

Plus de vélos pour moins de pollution à Marrakech

  • |
  • |
  • |

«Pikala Bikes» est une association basée à Marrakech et affiliée à la fondation du même nom siégeant aux Pays-Bas. C’est grâce à une jeune néerlandaise, Cantal Bakker, et deux étudiants marocains, Rhossoune Errihi et Saad Jittou, que Pikala Bikes est née au Maroc.

Interrogée par nos confrères du HuffPost Maroc, Cantal Bakker précise que «la ville Amsterdam compte plus de vélos que d’habitants, la réparation des bicyclettes coûte très cher, contrairement au Maroc qui, de son côté, souffre de l’absence même d’une culture du vélo, plus particulièrement chez les femmes».

.

Dès lors, le choix de ramener des vélos des Pays-Bas pour les réparer au Maroc devenait judicieux. «Grâce à cela, nous donnons aux jeunes Marocains une formation dans la réparation des vélos et nous contribuons, à notre échelle, à combattre le chômage», indique-t-elle. Pour personnaliser les vélos, l’association n’hésite pas à s’appuyer sur le savoir-faire des artistes locaux.

Pas assez de vélos à Marrakech

Avec le développement effréné de la ville ocre, la pollution ne cesse de s’accroître en dépit de la popularité de la bicyclette auprès des «marrakchis». Pour tenter de pallier à cette problématique, l’association compte sur la promotion de la culture locale du vélo. Et ce, car en plus de réduire les gaz à effet de serre, ce moyen de transport écologique permet de réduire les contraintes liées à la circulation.

.

Le vélo et les Marocains

Pendant les JO à Rio Di Janeiro, des clichés ont montré le Roi Willem-Alexander des Pays-Bas se baladant en vélo en compagnie de sa femme Maxima et de leurs trois filles. Rien de plus normal pour les néerlandais. Pourtant, l’image de la bicyclette est associée dans certains pays comme le Maroc à la pauvreté. Comme si les cyclistes choisissaient ce moyen de transport uniquement par manque de moyens.

En tout cas, pour aider les plus récalcitrants à dépasser cette idée reçue, l’association n’a pas hésité par exemple à mettre à disposition des touristes des vélos durant la Biennale de Marrakech pour la période de février-mai 2016. Une belle façon de montrer que le vélo n’est pas l’apanage des pauvres.

Enfin, l’association prévoit un atelier ouvert pendant la COP22 en étroite collaboration avec l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc. Une autre occasion pour promouvoir l’utilisation du vélo et l’engagement écologique auprès des Marocains.

ÉQUIPE

Cantal Bakker

Co-fondatrice

Rhossoune Errihi

Co-fondatrice

Saad Jittou

Co-fondateur

COORDONNÉES

Bab Doukala

Marrakech,

Maroc

pikalabikes.com

FACTS

Si depuis 20 ans, la pollution industrielle a baissé de 45 à 65 %, la pollution due aux transports a augmenté de plus de 30 %, la cause principale étant l'accroissement du trafic automobile.

 

 

 

Source: Avem, 1er site d'information sur le véhicule électrique et hybride

LE MAROC EN ACTION

La loi 13-03 vise la prévention et la lutte contre les émissions de polluants atmosphériques susceptibles de porter atteinte à la santé de l'homme, à la faune, au sol, au climat, au patrimoine culturel.

 

 

 

Source : Ecolex.org

 

 

Morocco
Maroc
04/07/2016
Casa environnement : un réseau qui fait bouger le tout Casa !

Casablanca, ville moderne et dynamique, souffre de pollution atmosphérique de manière significative. Avec l’appui des autorités locales, le réseau Casa Environnement participe...

Morocco
Maroc
28/06/2016
Surfrider Foundation Maroc : une initiative océane

Régulièrement, certains surfeurs à la fibre écologique mettent leur planche de côté pour ramasser les déchets sur leur terrain de jeu. Chaque année, grâce à eux et à d’a...

Morocco
Maroc
27/06/2016
Campeónes Fnideq, engagés pour la sauvegarde de la Méditerranée

Eux, ce sont les plongeurs de l’association de plongée sous-marine et de protection de l’environnement de Fnideq, plus connus sous le nom de campeóns Fnideq. Et quand ils ne s...

Morocco
Maroc
23/06/2016
Zéro Mika : L’initiative pour un Maroc sans sacs en plastique

Vous en avez rêvé ? La coalition pour une justice climatique l’a fait : Une vaste campagne anti sac en plastique, et à l’échelle nationale s’il vous plaît! A l’approche du pre...